Ah, le préfixe cis-, celui-là vous l’avez sans doute croisé plusieurs fois dans ce blog ! Qu’est-ce qu’il désigne ? Le terme cisgenre désigne les personnes ayant un genre correspondant à celui qui leur a attribué à la naissance (puisqu’on genre les enfants dès la naissance). En clair, cela concerne les personnes nées avec un pénis, et, à cause de cela, identifiées dès la naissance comme hommes par la société et qui s’identifient elles-mêmes comme étant hommes, ainsi que les personnes nées avec un vagin et, à cause de cela, identifiées dès la naissance comme femmes par la société et qui s’identifient elles-mêmes comme étant femmes.

 

Pourquoi « créer » un mot ? Parce que sans ce mot, on aurait le terme « transgenre » pour  les personnes ayant un genre ne correspondant pas à celui qui leur a été attribué à la naissance, et pour les autres… ben… On n’aurait rien. Ce qui opposerait le fait d’être transgenre avec le fait d’être « normal ». Or être transgenre n’est en rien plus « anormal » que d’être cisgenre. C’est moins courant, certes, mais il y a une grande différence entre la « normalité » et le fait d’être courant !

 

Utiliser le terme cisgenre permet donc d’évoquer les questions de genres sans exclure qui que ce soit, sans opposer les « normaux » d’un côté et les « anormaux » de l’autre. Nous sommes tous quelque part sur l’échelle du genre, soit plus près du pôle cis, soit plus près du pôle trans, voilà tout. (Et on n'oublie pas ce que j'ai dit sur la binarité, hein, une personne trans peut être homme, femme, non-binaire voire agenre (et dans ce cas on est sans doute quelque part en-dehors de l'échelle du genre, mais bon vous avez compris l'idée !).

 

Ce terme permet aussi de cerner le groupe des personnes ayant un genre correspondant à celui qui leur a été attribué à la naissance pour désigner, par exemple, les privilèges qui vont avec cette condition (ne jamais être invalidé dans son genre, être moins en danger physique, économique et psychologique du fait de la manière dont la société nous perçoit, trouver des vêtements faits pour nos morphologies, être représentés…). Être cisgenre, cela ne veut pas forcément dire avoir une vie facile (tout comme on n’a pas la vie facile automatiquement parce qu’on est blanc ou hétéro, ou même blanc hétéro homme et cisgenre). Cela veut dire que sur ce plan-là en tout cas on ne vivra pas de discrimination spécifique, ce qui en soit est un avantage sur les personnes transgenres, un avantage dont il faut être conscient si on veut pouvoir arriver un jour à une véritable égalité.

 

Super glossaire très intéressant :

http://uniqueensongenre.eklablog.fr/glossaire-p1080960